:: Région de Kanto :: Centre de Kanto :: Safrania :: Route 6 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[CAPTURE] Retour en enfance

avatar
Olivia Wynn
Citoyens
Citoyens
⊱ Messages : 486
⊱ Poké$ : 54223
⊱ Arrivé(e) le : 27/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Mai - 0:29
Direction Carmin-sur-Mer ! Le soleil était levé depuis quelques heures, éclairant la Terre de ses rayons si agréables en cette saison, malgré une chaleur souvent assez étouffante pour un automne ayant débuté il y a seulement quelques semaines. Sous ces mêmes rayons, habillée légèrement à cause de la température, Olivia avançait d'un air décidé sur la route 6 qui reliait Safrania à la ville portuaire, marchant aux côtés d'Aquali qui refusait visiblement de la quitter ne serait-ce qu'un instant depuis leur départ d'Azuria, à croire qu'elle avait constamment peur de tout. Akwakwak était derrière, un peu à la traîne, comme fatiguée par ce périple, tandis que le Roucoups que la jeune femme avait attrapé quelques jours plus tôt volait à quelques mètres au-dessus de leur tête. Ce dernier semblait heureux d'être dehors d'ailleurs. Il ne cessait de piailler, exprimant son contentement en agitant ses ailes si vivement que les cheveux de sa dresseuse s'emmêlait et lui cachait les yeux. Pourtant, elle ne s'en plaignait pas, comme bercée par ses souvenirs. Il lui rappelait tant Rooky, et ce d'autant plus maintenant qu'ils voyageaient comme elle avait autrefois voyagé en compagnie de son meilleur ami. C'était souvent compliqué de lutter contre le regret, mais aujourd'hui elle était bien décidée à avoir une seconde chance avec son nouveau pokémon. A vrai dire, elle était plus envahie par la nostalgie que par les remords, d'autant plus maintenant. Elle avait l'impression de retourner des années en arrière, et c'était une sensation pour le moins étrange.

Après être allée dans la plus grande métropole de la région, la jeune femme se rendait dans sa ville natale, cette ville si touristique dans laquelle elle avait passé toute son enfance. Cela lui rappelait tant de souvenirs. Combien de fois avait-elle arpenté ce chemin à la recherche de pokémons à observer ? Combien de fois ses pieds avaient-ils piétiné cette terre durant une course folle accompagnée du Persian de son grand-père ? Combien de fois était-elle venue ici cueillir des baies pour les distribuer aux adorables bestioles qu'elle croisait ? Combien de fois s'était-elle enfuie en criant, voyant un pokémon un peu trop imposant pour une enfant se dresser devant elle ? Combien de fois était-elle tombée parce qu'elle ne regardait pas où elle allait ? Combien de fois son grand-père lui avait-il dit de ne pas trop s'approcher de Safrania pour qu'il puisse aller la chercher rapidement le soir pour dîner ? Combien de fois avait-elle hurlé de joie en voyant un Rondoudou, pokémon qu'elle mourait d'envie d'avoir depuis qu'elle était haute comme trois pommes ? Combien de fois avait-elle pleuré après avoir fait peur à Abra qui s'était téléporté avant qu'elle n'ait pu le toucher ? Comme quoi, les enfants ne sont vraiment pas des êtres lucides, quoiqu'on en dise.

Un grognement provenant de derrière elle la fit alors sortit de ses pensées, tant et si bien qu'elle se retourna et vit son Akwakwak par terre, venant de s'asseoir à même le sol. Roucoups volait toujours, bien plus heureux ici que dans une pokéball ou à l'intérieur d'une chambre d'hôtel de Safrania, et Aquali préférait être aux côtés de sa dresseuse plutôt que dans sa pokéball. A l'inverse, Staross et Stari avaient décidé de rester dans leurs pokéballs respectives, se reposant sans doute à l'heure qu'il était, alors pourquoi Akwakwak ne pourrait-elle pas faire de même ? Se baissant à sa hauteur, elle lui montra sa pokéball et, après avoir obtenu son accord d'un hochement de tête, elle la fit entrer à l'intérieur.

-Repose-toi bien, murmura-t-elle en se relevant avant d'attacher la capsule à sa ceinture, un léger sourire aux lèvres.

La jeune femme se retourna alors et, le regard ailleurs, fit un ou deux pas avant de s'étaler de tout son long sur la route, son menton heurtant violemment le sol. Sonnée, elle passa ses mains sur son visage, les larmes aux yeux, une grimace tordant ses lèvres. Elle ne s'était pas loupée sur ce coup-là, il fallait l'avouer. Plusieurs secondes s'écoulèrent sans qu'elle ne bouge, tentant de reprendre ses esprits après un coup si brusque, puis elle se redressa, s'asseyant par terre tout en se frottant le menton. Par Arceus, quelle maladresse ! Elle pivota alors sur elle-même, se retournant pour voir ce sur quoi elle avait trébuché. Un pokémon ?!

Moment de la journée : Fin de matinée : 10h-11h
Moyen de capture* : Appât [X] Combat [] Dérogation [Attention, si aucune annonce n'a été faite !]


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Professeur
Compte fondateur
Compte fondateur
⊱ Messages : 908
⊱ Poké$ : 25757
⊱ Arrivé(e) le : 20/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
http://pokemon-heroes.forumactif.be
Mar 31 Mai - 9:32


Apparition d'un pokémon sauvage
route 6


Pkm 1, Pkm 2, Pkm 3

Ninjask, le pokémon de type


* migration en cours : plante et insecte toute région
* Pokémons shiney  sur la migration en cours


Si le pokémon te plaît, lance ta pokéball !
Le pokémon ne te plaît pas ? Refais une autre demande (3 pokémons maximum).


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Wynn
Citoyens
Citoyens
⊱ Messages : 486
⊱ Poké$ : 54223
⊱ Arrivé(e) le : 27/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Mai - 11:21
Olivia n'avait jamais été particulièrement attirée par les pokémons insectes. Ceux de type aquatique la fascinaient, ceux maniant la glace faisaient briller des étoiles dans ses yeux, ceux capables de s'élever dans les airs et d'y rester l'enchantaient depuis son premier vol sur le dos de Rooky, mais ceux de type insectes ne lui faisaient pas grand chose. Si, ils l'effrayaient un peu sans doute, mais rien de très alarmant en somme. Elle les trouvait parfois un peu étranges, les comparant à des mélanges entre l'animal et le végétal. On pouvait au moins lui reconnaître une certaine imagination. A vrai dire, elle préférait mille fois voir un sombtueux Lokhlass plutôt qu'un terrifiant Insécateur aux lames acérées. Et ne parlons pas de Dardargnan, pokémon dont les dards lui faisaient froid dans le dos depuis que l'un d'eux avait empoisonné Stari lors d'un match disputé il y a des années. Raison de plus pour être contre les combats pokémon finalement.

La jeune femme poussa un petit cri en voyant qu'elle avait trébuché sur un pokémon, gémissait des dizaines d'excuses à l'être qui ne la comprendrait sans doute pas. Elle resta un moment interdite, assise par terre à moins d'un mètre de lui, le fixant avec de grands yeux, incapable de lui attribuer un nom. Tandis qu'il se relevait, elle se triturait les méninges pour retrouver son nom, agacée de sa propre incompétence. Quelle éleveuse faisait-elle !

-Ninjask ! s'écria-t-elle soudainement, comme si elle avait eu une illumination.

Pourtant, quelque chose la chiffonnait. Pour en avoir déjà affronté un ou deux lorsqu'elle était championne d'arène, elle en avait vu d'autres mais... pourquoi avait-il une couleur si particulière ? N'était-il pas censé être gris, en particulier au niveau de ses pattes - si l'on pouvait appeler cela des pattes -, et avoir des ailes blanches ? Non, celui-ci était doré des pieds à la tête, seule ses yeux et le bout de ses ailes ayant une couleur écarlate assez étrange, comme pâle à côté de celle de son corps qui semblait d'or. Réfléchissant de nouveau, elle regarda le pokémon s'élevait dans les airs tandis qu'elle se redressait tant bien que mal, encore quelque peu sonnée. Une autre interrogation lui vint alors à l'esprit lorsqu'elle se rendit compte que ce pokémon n'était pas originaire de la région. Plutôt de Hoenn si elle se souvenait bien... ou alors de Kalos, elle hésitait encore. Qu'importe, elle ne comprenait pas ce qu'il faisait là, d'autant plus que ses couleurs l'intriguaient, et il lui fallut peut-être une minute pour le comprendre. Le Ninjask s'apprêtait à s'éloigner - ne l'ayant étonnamment pas attaquer - lorsque tous les rouages de son esprit se mirent en marche à l'unisson.

-Eh attends ! l'appela-t-elle en commençant à lui courir après, manquant évidemment de trébucher une énième fois.

Quelle idiote faisait-elle ! Pourquoi n'avait-elle pas compris plus tôt que ce pokémon était issu des migrations des autres régions vers Kanto, migrations qui ne devaient d'ailleurs pas durer encore très longtemps ? Peut-être était-ce la faute du coup qu'elle avait reçu en tombant, ou alors elle était simplement trop distraite par son retour à Carmin-sur-Mer. Quoiqu'il en soit, maintenant elle avait compris non seulement pourquoi il était ici mais aussi pourquoi il n'était pas de la même couleur que ses congénères. Il était shiney ! Occasion bien trop rare pour qu'Olivia puisse la manquer d'ailleurs puisqu'elle sortit de son sac une boîte pleine de petites boules de toutes les couleurs possibles et imaginables.

-Regarde, regarde j'ai des baies ! s'exclama-t-elle, en récupérant une pour la lever vers lui. 1Viens avoir moi et je t'en donnerai autant que tu voudras !

Le pokémon s'approcha lentement d'elle et attrapa le petit fruit entre ses pattes - peut-être étaient-ce des griffes - pour le manger vivement avant de se tourner de nouveau vers la jeune femme. Elle décrocha une pokéball de sa ceinture et la lança sur le Ninjask, espérant de tout coeur que le pokémon y reste.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Professeur
Compte fondateur
Compte fondateur
⊱ Messages : 908
⊱ Poké$ : 25757
⊱ Arrivé(e) le : 20/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
http://pokemon-heroes.forumactif.be
Mar 31 Mai - 11:21
Le membre 'Olivia Wynn' a effectué l'action suivante : PokéDé


'1# Pokéball, Go !' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Wynn
Citoyens
Citoyens
⊱ Messages : 486
⊱ Poké$ : 54223
⊱ Arrivé(e) le : 27/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Mai - 13:47
Olivia vit la pokéball qu'elle avait lancée heurter la tête du Ninjask et crut pendant un instant que cela ne fonctionnerait pas. Les pokémons shiney étaient connus pour être plus résistants que les autres, et par conséquent plus difficiles à attraper. C'était ce qui accroissait leur rareté naturellement due à leur couleurs si particulières. Les collectionneurs se les arrachaient et, au grand dam de la jeune éleveuse qui était contre les combats pokémon, étaient parfois près à se battre pour en avoir un. Elle trouvait ça stupide et presque horrible : la vie de pokémons ne devait pas être mise en danger pour si peu. Certes, les créatures shiney étaient rares et magnifiques - quoique cela divergeait selon les personnes et les pokémons - mais ce n'était pas une raison pour se battre. Rien ne devrait être prétexte à se battre, elle en était convaincue. Malheureusement, nombre de ses anciens collègues n'étaient pas du même avis, et elle songeait notamment à mademoiselle Winter et monsieur Young qui faisait partie de la LCP, association s'opposant volontairement à l'APP et souhaitant le retour des combats légaux. Cela désespérait l'ancienne championne de type aquatique qui se demandait comment ils pouvaient continuer à fermer les yeux malgré toutes les atrocités qui avaient eu lieu. Soit, chacun son avis, de toute manière elle avait la loi de son côté.

A présent, voilà que la pokéball s'ouvrit et qu'en jaillit une lumière qui illumine la carapace d'or de Ninjask qui entra bien vite dedans. Elle tomba alors au sol et commença à s'agiter. La jeune femme retint son souffle, ses yeux rivés sur la petite capsule rouge et blanche. Une fois. Deux fois. Trois fois ! Le petit son qu'émit la pokéball lui arracha un sourire tandis qu'elle se précipitait vers elle pour la ramasser. Elle avait réussi ! Ne pouvant contenir sa joie, elle se mit à sautiller quelques instants sous le regard plein d'incompréhension de Roucoups. Elle avait attrapé son premier pokémon shiney ! Plus que contente et assez fière d'elle, elle accrocha la pokéball à sa ceinture, se promettant de faire sortir son nouveau compagnon de route d'ici quelques minutes, juste le temps qu'il s'habitue à sa pokéball. Puis elle se remit en marche, le sourire aux lèvres, tandis qu'Aquali la rejoignait pour de nouveau avancer à ses côtés. Roucoups, qui planait jusqu'alors au-dessus de leurs têtes, observant sans doute la scène de capture, piailla un instant, venant visiblement de comprendre la raison de la joie soudaine de sa dresseuse, avant de suivre à son tour la jeune femme vers Carmin-sur-Mer.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» [PROGRAMME]Logiciel capture d'écran rafale
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Heroes :: Région de Kanto :: Centre de Kanto :: Safrania :: Route 6-
Sauter vers: