:: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rendez-vous tumultueux [Pv]

avatar
Invité
Invité
Jeu 25 Fév - 12:42
Invité
Safrania, 14h25. Le repas venait de se finir. Pas de repas d’affaires, mais repas en solitaire. Comme suivant ! Il avait beaucoup de travail, il fallait le reconnaitre, et du coup, il lui arrivait souvent de déjeuner sur le pouce entre deux rendez-vous, deux contrôles, deux audits, ou autres ! Tout simplement ! Cela pouvait sembler étrange, non, d’être riche, célèbre, et manger seul comme une andouille ? Et pourtant, pourtant c’était bien plus courant que ce que vous pouvez imaginer, ne serait-ce que parce qu’il pouvait être sans prévenir être averti d’un problème vis-à-vis de son business parallèle, et qu’il lui fallait mieux être seul, dans ce genre de cas, non ? L’évidence même ! Enfin bref, il était 14h25 et pour une fois, il avait un peu plus de temps que d’habitude, lui permettant de profiter de la vue depuis le haut de building, par la petite terrasse. Le temps était un peu plus frais là-haut que parmi les gens du commun, comme un quidam, dans la rue… il eut un sourire un rien méprisant.

Sa quiétude fut bien vite interrompue par un interphone intempestif. Il le coupa, ou du moins, le mit en silencieux. Voilà qui était fait. Il profita alors davantage de sa tranquillité de façade, savourant un somptueux thé fait à partir de rose, de bleuet, d’orange et de souci, la parfaite décontraction associée à un doux arôme… Il inspira l’odeur de son breuvage en fermant les yeux de délectation. Hum… quel plaisir… il s’assit dans un fauteuil moelleux et regarda un peu la ville, de nouveau… tiens donc, des nuages en vue... et noir qui plus est… ils allaient prendre la pluie, et peut être même un orage… enfin bon, ce n’était pas lui qui allait se mouiller sans doute... à moins qu’il aille inspecter le travail de ses sbires au bookmaking dans cette petite ville fort sympathique…

Nouveau soupir, de nostalgie cette fois. Vermilava lui manquait… il y retournerait bien volontiers quelques jours… cela lui ferait du bien… il soupira un instant de plus avant de finalement prendre sa décision. Il irait la semaine prochaine. Et il passerait fleurir le tombeau de ses parents au passage et visiter le site de mise en bouteille… il pourrait lier plaisir et travail, de cette manière tout en se remplissant les poumions du bon air cendré de son village natal. Car vue la taille, Vermilava restait un village ! Oui, bonne idée !

Nouvelle sonnerie de l’interphone… il soupira et posa sa tasse dans la coupelle adéquate un peu frmement avant de prendre celle-ci et la déposer sur la table basse du salon, en intérieur, et se dirigea vers l’entrée. Il s’agissait du voyant du vigile, en bas. Il contrôlait les aller et venue d’entrée dans l’immeuble qui servait à la fois de siège social et de résidence pour lui. Il appuya sur le bouton pour décrocher et demanda sans même un salon.

« Qu’y a-t-il Armand ? »

Une manière fort peu aimable de demander les choses, mais il n’était pas ravi… loin de là… alors pourquoi se mettre dans la peau de la gentillesse et de l’affabilité ? Il l’était déjàn assez au naturel, vous ne pensez pas ? Bon, voilà… enfin bref ! Il soupira en attendant la réponse du vigile.

« Une mademoiselle Winter, de la LCP, qui désire vous parler, monsieur… »

Winter… Winter, ce nom ne lui était pas inconnu… pas au sens biblique du terme, mais il était sur d’avoir déjà entendu ce nom quelque part… mais impossible de s’en souvenir… il soupira et resta silencieux un court instant.

« Faites-la monter, je la recevrais chez-moi. Mais précisez-lui que mon temps est plus que précieux. »

Il raccrocha aussi sec avant de rajuster a tenue, lissant un pli de la veste de ses trois pièces et hésiter à mettre une cravate avant de laisser tomber et aller s’installer dans un fauteuil histoire de finir son thé avant que son invitée ne finisse par arriver ! Il essaya aussi de se rappeler le nom de la personne qui devait venir …. Mademoiselle Winter… Winter… ça y est ! Il s’en rappelait ! Ce n’était pas le nom de famille de cette ancienne championne d’arène ? Oui ! Voilà !

Quand on sonna, il se leva et s’approcha de la porte d’entrée pour ouvrir la lourde porte qui le tranquillisait en termes de bruits. Puis il l’invita à entrer d’un geste de la main.

« Mademoiselle Winter, je présume ? Enchanté de vous connaitre ! Je ne vous ferai pas l’affront de me présenter, après tout, c’est vous me rendez-visite… »

Il lui tendit la main, qu’elle la serre si elle le désirait, puis l’invita à prendre place sur le canapé, face à lui, falloir qu’il allait chercher la théière qui était rempli d’un liquide orangé qui tirait légèrement sur le rouge. Le reste de son thé.

« Désirez-vous une tasse de thé ? »

Dans tous les cas, il s’en servait une tasse avant d’en venir au fait.

« Je vais vous paraitre un peu abrupt, mais que désirez-vous ? Pourquoi êtes-vous venue me voir ? Et je vous prie de faire un minimum court, car hélas, je n’ai pas plus d’une vingtaine de minutes à vous accorder… mon emploi du temps est très chargé... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Skye Winter
Dresseur Amateur
Dresseur Amateur
⊱ Messages : 574
⊱ Poké$ : 46569
⊱ Arrivé(e) le : 15/10/2015
⊱ Age : 31
⊱ Localisation : carmin-sur-mer
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 4 Mar - 13:13

Rendez-vous tumultueux
Skye & Gabriel

Comment un ancien champion d’arène pouvait renier ce qu’il avait été ? La déception pouvait se voir sur le visage de Skye alors qu’elle lisait un article sur Gabriel Waltz, philanthrope, favorable à la loi et surtout ancien champion de Vermilava. Elle ne pouvait pas croire ce qu’elle lisait, elle refusait de croire que l’on pouvait considérer un combat Pokémon comme dangereux après ce qu’on pouvait ressentir en tant que dresseur ou mieux champion. Elle était déterminée à le faire changer d’avis, elle pouvait se prendre un mur, elle n’abandonnerait pas ! Il était important pour elle de le rallier à sa cause comme tous champions ou anciens champions. Il était évident que les paroles de ce genre d’individu avaient plus de poids. Elle se souvient lorsqu’Iris, championne de Carmin-sur-Mer, décidé de tout arrêter, ce fut l’effet d’une bombe et bon nombre de dresseur avait rallié à la cause de l’APP. Il était donc primordial d’avoir des "célébrités" du côté de la ligue des combats Pokémon.

C’était en milieu d’après-midi qu’elle décida de passer à l’attaque, elle profita de son séjour à Safrania pour s’inviter chez Mr Waltz. Elle n’avait pas pris rendez-vous, c’était un homme d’affaire, il devait avoir un agenda très remplie, il était donc inutile d’essayer d’obtenir un rendez-vous qui vous serait proposé des semaines plus tard ! Elle prit les devant et insista pour le voir. Elle fut heureuse d’apprendre qu’il accepta de la rencontrer, elle se doutait qu’il ne pourrait discuter durant des heures. Tant mieux, ce n’était pas son but ! Cette rencontre n’avait pour but de voir à qui elle avait à faire, une demi-heure suffirait à Skye. Ensuite, elle aurait tout le loisir de choisir la bonne stratégie.

Skye fut reçu chez Gabriel Waltz, il disposait d’une résidence dans l’immeuble de son siège social. Elle fut accueillie dans un très beau salon et  il lui tendit la main qu’elle accepta de serrer aimablement. « Enchanté, merci de me recevoir. » Elle prit place sur le canapé et refusa poliment la tasse de thé qu’il lui proposa. Elle ne fut pas étonnée lorsqu’il lui demanda directement le comment du pourquoi de sa venue. Il lui expliqua qu’il n’avait pas plus de 20 minutes à lui accorder, Skye se contenta d’afficher un léger sourire, c’était court mais cela serait sans doute suffisant. « Je vais être direct alors, je suis consciente que vous devez être très débordé. » Elle se redressa légèrement avant de continuer. « Je suis la championne de Jadielle, enfin certains diront ancienne, peu importe. Je sais que vous êtes un défenseur de cette loi mais j’aimerai vous convaincre de rallier à la cause de la ligue des combats Pokémon. En tant qu’ancien champion, vous ne pouvez pas nier que vous avez vécu des moments forts en combattant avec vos Pokémon, était-ce dangereux pour autant ? Cette loi n’est pas la solution, la situation est pire qu’avant. Notre but est d’éduquer les dresseurs, retrouver les combats traditionnels.»  Maintenant qu’elle avait terminé son petit discours, elle observa attentivement pour voir sa réaction. Elle était consciente que son discours pouvait paraitre robotisé aux yeux des gens mais elle pensait réellement chaque parole.


electric bird.


Δ You think you'll win, but soon you'll see
You may beat some, but you can't beat me

©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 7 Mar - 12:51
Invité
La position de Gabriel était délicate, en effet, en tant que personnage public, il ne pouvait pas trop s’engager dans certaines voies, mais en même temps… en même temps, il ne pouvait pas non plus s’afficher trop au risque de se retrouver avec les mains sales en public… du coup, il devait faire attention à chaque mot à chaque geste, tout avait son importance aussi insignifiante puisse-t-être cette chose… il sourit et attendit un peu, en silence de voir si la jeune femme face à lui voulait du thé ou pas… apparemment pas. Soit. Il but une gorgée, croisa les jambes et attendit un peu histoire de voir ce qu’elle avait à dire. Il attendit un peu en silence, se demandant ce qu’elle allait dire… il lui sourit, engageant. Alors, que voulait-elle ?

D’accord, c’était encore ça… il leva les yeux au ciel avant de finalement plonger son regard dans le sien, un regard dur, un regard d’aigle en chasse, quand on y pensait… il restait néanmoins silencieux, comme s’il voulait lui laisser une chance de se rétracter… car ce discours robotisé, il n’en voulait pas. Il ne pensait pas qu’elle soit en mesure de le convaincre, le business était trop lucratif… c’était évident. Il resta silencieux un bon moment, comme s’il attendait quelque chose…. Pas la solution ? Pour le business, si, mais pour les combats Pokémons… il y en avait moins qu’avant, et les dérapages étaient plus rares encore pour la simple et bonne raison qu’il fallait rester davantage discret…

« Mademoiselle Winter, je vais être honnête avec vous… être une EX championne d’arène est justement le but de cette loi. Pourquoi aurait-il fallu que vous continuiez à vous battre… au fond, que le Pokémon soit tué ou pas, quelle différence ? Les Pokémons sont blessés de toute manière. Est-ce que les mettre KO est plus honorable que les blesser ? Non, au fond, ça va revient au même ! Mais moralement ce serait plus acceptable ? C’est justement parce que je suis un ancien champion que j’ai décidé de faire cela… »

Il sourit et attendit en silence qu’elle digère ce qu’il venait de lui dire. Il avait bien insisté sur le EX avant championne aussi pour bien lui faire comprendre ce statut. C’était simple n’est-ce pas ? Et pourtant, elle-même ne l’acceptait pas… il n’aurait pas été surpris qu’elle organise des combats underground… il allait mener sa petite enquête, tout simplement ! Il lui sourit, un rien narquois, avant de finalement se décider à reprendre la parole.

« La loi en place n’arrange rien ? Mais laisser la situation telle-quelle n’arrangeait rien non plus. La situation est pire qu’avant ? Au contraire ! Désormais, pour ne pas attirer l’attention, on garde ses Pokémons intacts. De plus, les dresseurs ne laissent pas une trainée de Pokémons dérouillés derrière eux ! C’est justement parce que j’ai été champion que j’ai vu la dérive du comportement des dresseurs. Alors ne parlez pas de cela comme si c’était lieux ainsi… Je ne sais pas ce qu’on demandait aux champions du Kantô, mais si j’en crois le discours que vous tenez, ce serait juste dérouiller tous les Pokémons qui se présentent, c’est cela ? Quelle déception… au fond, tout ce que vous voulez, c’est qu’on vous laisse vous battre et s’il y a des morts, ce ne sera jamais qu’un dommage collatéral, c’est cela ? »

Il provoquait volontairement un peu, mais voilà ce que l’on pouvait tirer de ce discours purement robotisé… une pure déception.

« Et moi qui espérais des arguments rationnels, des preuves de ce que vous avancez, je suis déçu. C’est cela convaincre ! Moi qui m’attendais à avoir droit à un bon discours, je me retrouve alors le discours démagogique que l’on débuterait dans la rue au tout-venant… je vous en prie, faites mieux ! »

Oui, qu’elle fasse mieux, ce serait bien la moindre des choses !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Skye Winter
Dresseur Amateur
Dresseur Amateur
⊱ Messages : 574
⊱ Poké$ : 46569
⊱ Arrivé(e) le : 15/10/2015
⊱ Age : 31
⊱ Localisation : carmin-sur-mer
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Mar - 11:10

Rendez-vous tumultueux
Skye & Gabriel


Skye s’attendait à ce genre de réponse, il était évident qu’une personne comme lui n’allait tenir un discours différent. Cela confirmait sa première pensée et à la façon dont il parlait, son assurance, elle savait qu’il serait très difficile de le convaincre mais qui ne tente rien n’ai rien, pas vrai ? La blonde tenta de rester impassible en l’écoutant même lorsqu’il insista sur le EX, une façon de la ramener à la réalité sans doute. Il était évident que la faute pouvait revenir au champion, à la ligue, qui n’avait pas pris ce problème au sérieux dès le départ. S’ils avaient fait le nécessaire, nous n’en serions surement pas là pour le moment. Toutefois, on ne pouvait leur incomber la totalité de ce problème. Ce qu’elle trouvait inacceptable c’est qu’il prétende que la situation est beaucoup mieux, comment pouvait-il dire une chose pareille ? La Team  Rocket et autre gang s’était emparé du phénomène, le nombre de trafic Pokémon n’a jamais été aussi nombreux et le nombre de combat illégaux également. On ne pouvait nier que le lien qui se crée lors d’un combat est incomparable à ses stupides entrainements proposés par l’APP. Skye avait vu la différence par elle-même, car oui, elle avait tenté d’abandonner les combats pour respecter la loi mais il y avait ce truc qui lui manquait, quelque chose d’inexplicable, et c’était là le problème, chacun le sentait différemment et il était difficile d’expliquer ce ressenti. Elle savait que ses Pokémon ne souffrait pas, elle ne pouvait pas dire pourquoi mais c’était ainsi.

La championne avait attendu qu’il termine son discours avant de pouvoir lui répondre. « Je suis consciente que mon discours peut vous paraitre "robotisé ", mais je n’en pense pas moins chaque mot. Je sais qu’il est difficile pour vous de comprendre qu’il y a une différence entre blesser un Pokémon gravement et le mettre KO mais moi je sais que mes Pokémon ne souffre pas avec un simple KO, je le sais, je le sens ! Maintenant, chacun a un ressenti différent sur la question, n’est-ce pas ?»    lança la blonde d’une voix calme mais passionnée.

Était-il sérieux ?  Elle ne connaissait pas encore le bonhomme mais elle était persuadé qu’il aimait titiller un peu.  Les Pokémon intacts comme il aime le dire n’est qu’une ruse trouvé par les dresseurs pour ne pas attirer l’attention. « Nous défendons les combats à la loyale Mr Waltz, jamais il ne sera question d’accepter la mort d’un Pokémon pour arriver à nos fins. Ne nous confondez pas avec ses dresseurs illégaux ou la Team Rockets qui profite justement de la situation. Excusez-moi de vous le dire mais oui la situation est bien pire qu’avant. Devant l’APP, chaque dresseur montre ses Pokémon impeccables mais c’est un leurre pour ne pas attirer l’attention ! Le nombre de trafic Pokémon ne fait qu’augmenter, les combats de plus en plus violents également. »   Combien de fois, elle n’était pas tombé sur des atrocités lorsqu’elle voulait simplement voir de ses propres yeux les combats underground. Les combats menés par des personnes attirés par le sang et l’argent.  « Je ne nie pas que lorsque le problème est survenu, la ligue aurait dû réagir plus vivement, je suis la première à le dire. Avant on combattait jusqu’au simple KO, je ne sais pas vraiment comment on en est arrivé où nous en sommes, la nouvelle génération avait-elle besoin de plus d’adrénaline, de sensations fortes ?  Je m’interroge mais je reste persuadée que l’interdiction pure et simple n’est pas la solution. »   Les membres de la ligue Indigo disparu, la ligue des Combats Pokémon s’était créé. Elle aurait bien voulu les avoir en face d’elle pour comprendre, comment n’ont-ils pas pu réagir ? Ils avaient laissé le problème au gouvernement mais n’était –il pas mieux placé pour s’en occuper. Au fond d’elle, Skye était en colère, un sentiment d’abandon l’envahit, elle se reprit rapidement, ce n’était pas le moment d’un tête-à-tête avec soi-même. « Je sais que je n’arriverai pas à vous convaincre aujourd’hui, je reste réaliste. Mon but premier est de comprendre cette situation, pourquoi vous et d‘autres, avez décidé de rejoindre l’APP au lieu de…comment dire…régler la situation, comprendre pourquoi certains dresseurs avaient besoin d’aller aussi loin ? C’est trop facile de vouloir interdire, du jour au lendemain, dire au revoir à des principes qui ont existés depuis de siècles. Tout n’est pas noir ou blanc, je ne suis pas celle qui diabolisera l’APP, au contraire… »  



electric bird.


Δ You think you'll win, but soon you'll see
You may beat some, but you can't beat me

©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 14 Mar - 15:25
Invité
La situation faisait doucement rire Gabriel, la championne était là, à essayer de le convaincre de retourner sa veste, de revenir dans le « juste » camp… mais voilà, elle ne comprenait pas les arguments qu’il lui opposait. Apparemment, à ses yeux ils étaient apparemment fallacieux ! Un peu court sans doute, prendre de cas particulier pour en tirer une généralité… c’était grossier … il était persuadé qu’elle devrait sans doute se montrer moins sûre d’elle… après tout, elle était là, en train de lui déblatérer des âneries, ou presque.

Il n’y avait qu’une seule chose de réelle dans ses propos : le fait que les trafics prospéraient… il n’avait jamais autant gagné que ces dernières années. Il était le business le plus lucratif de tout Kantô, car même la couverture rapportait plus que ce que l’on pouvait espérer ! Il sourit à cette idée, en coin, l’œil malicieux. Il savait exactement ce qu’elle aurait voulu, elle aurait voulu qu’il cesse de lutter contre elle et propose de soutenir la ligue… mais voilà, la ligue n’était pas à l’ordre du jour des soutiens de sa part. Il lui fit un petit sourire avant de finalement buter sur es propos. Pas chercher à le convaincre ? Cela expliquait tout, alors il devait reconnaitre qu’elle avait tapé droit dans le mille !

Elle voulait chercher ç comprendre pourquoi il était ici ? Dans cette posture ? Hum, pas difficile à comprendre, n’est-ce pas ? Il attendit en silence alors qu’elle finissait par expliquer qu’elle cherchait pourquoi il ne réglait pas la situation avec ses pairs. C’était pourtant simple, n’est-ce pas ? Il sourit et regarda un peu plus la jeune femme dans les yeux, plongeant un regard joueur et pétillant dans le sien pour essayer de la gêner un peu. On verra bien.

« Vous ne vous posez pas la bonne question. La question est de savoir : avez-vous une meilleure solution ? Retourner en arrière ? Retourner à cette période où nous étions du genre à fermer les yeux sur ce genre d’actes et faire comme s’ils n’existaient pas. Je ne pense pas que savoir que les meurtres avaient eu lieu vous a vraiment fait sourcillé… car comme tous les champions de cette époque, vous saviez très bien que cela arrivait Mais vous ne faisiez rien, comme la ligue d’ailleurs… La ligue indigo ne faisait rien non plus. Alors la première chose à faire serait de cesser de se regarder le nombril en se disant qu’on y était pour rien et que l’on ne pouvait rien y faire… »

Il soupira. Oui c’était ainsi que ça avait dû se passer par le passé, n’est-ce pas ?

« Autre chose, ne me confondez pas avec les anciens champions de Kantô je n’ai pas arrêté – démissionné – de mon rôle de champion pour ces raisons, j’ai démissionné parce que ce travail me gonflait, à force. J’en avais marre de ne pas pouvoir me battre à fond, devoir me mettre un minimum au niveau du dresseur en face… voilà ce que je n’aimais pas, c’était frustrant. Alors s’il vous plait…. Différenciez mon rôle de champion de mon investissement dans l’APP ! »

Oui, deux choses clairement différentes… mais passons.

« L’APP a ses limites… je le reconnais. Le système n’est pas parfait, je le sais, mais au moins, l’APP fait quelque chose, et vous, la ligue, que faites-vous au juste ? Pas grand-chose, j’oserai dire, je n’ai pas eu l’impression d’avoir vu beaucoup des vôtres faire la moitié de ce que fait l’APP ! Votre avis serait que la tradition devrait primer sur le reste ? La tradition n’est pas toujours bonne, hélas… enfin bref ! Inutile de revenir sur le passé… toutefois, votre plaidoyer était sincère ! Et c’est tout à votre honneur ! »

Il sourit et se servit une nouvelle tasse. C’était un pari risqué qu’il allait faire.

« Mais bon, du coup, il y a peut-être moyen de s’entendre… cela dit, je ne sais pas si cela vous plaira… voilà ce que je vous propose. Préparez un projet de loi, rendez-le béton, avec la signature de tous les champions et anciens membres de la ligue que vous pourrez convaincre de signer pour s’engager. Et si votre projet me convainc et convainc à mes juristes, alors non seulement je vous soutiendrais, mais en plus, je me chargerai de convaincre mesdemoiselles Carlysle et Wynn de vous soutenir sur ce projet. Tous les champions unis, ça devrait avoir du poids, non ? Après tout, le fait est que vos arènes respectives étaient des avantages économiques certains pour vos villes respectives, non ? »

Une belle offre de lancée, n’est-ce pas ? Mais bon courage pour le mettre en application…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Skye Winter
Dresseur Amateur
Dresseur Amateur
⊱ Messages : 574
⊱ Poké$ : 46569
⊱ Arrivé(e) le : 15/10/2015
⊱ Age : 31
⊱ Localisation : carmin-sur-mer
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Avr - 21:28

Rendez-vous tumultueux
Skye & Gabriel

Le regard insistant de son interlocuteur en disait long sur l’homme qui se tenait en face d’elle, il avait confiance en lui mais cela ne la gênait pas outre mesure. Skye avait l’habitude de ce genre de conversation, elle n’allait pas renoncer, loin de là. Elle croyait en ce qu’elle défendait et il était hors de question d’abandonner, même si la tâche serait difficile. Il faut dire que la ligue n’avait pas été d’un grand soutien et Mr Waltz n’hésita pas à le rappeler.   « Ne me comparez pas à la ligue ou à tout autre champion, s’il vous plait. Lorsque les cadavres ont été découverts, j’ai été la première à le dénoncer et à essayer de comprendre pourquoi cela arrivait. Je tentais  d’éduquer sensibiliser chaque dresseur qui franchissait ma porte à propos de ce sujet. Même lors de mes voyages, j’essayais de sensibiliser un maximum de gens. Toutefois, il est difficile de le faire seule ! Pourquoi la ligue indigo n’a-t-elle pas pris les choses en main ? Je l’ignore et je me pose encore la question. Retourner en arrière ne serait pas la solution, du moins pas immédiatement, je pense que dans un premier temps nous devons sensibiliser la population, les centres d’entrainement de l’APP ne sont pas une mauvaise idée en soit…»   Il est vrai que les centres étaient une excellente idée pour renforce le  lien entre un Pokémon et son dresseur, pour l’avoir testé, Skye avait quelques réserves, rien n’était comparable à un combat.

«Oui, excusez-moi, il est vrai que vous n’étiez plus champion à cette époque mais cela n’empêche que votre entrée dans l’association a fait parler d’elle en partie parce que vous étiez un ancien champion… »   Il ne faut pas le nier, une simple citoyen qui rejoint l’APP n’avait pas le même poids qu’un champion, même ancien comme Gabriel. Elle reconnaissait qu’il était un homme d’affaire influent mais son passé de champion avait également aidé.

 « Je ne nie pas que l’APP a plus d’avance sur nous, la LCP est encore jeune, elle doit encore faire ses preuves. Il n’est pas facile de se faire prendre au sérieux lorsqu’on nous confond avec les dresseurs illégaux ou encore d’autres groupes obscures.»  Combien de fois, elle n’avait pas entendu que c’était la Team Rocket derrière cette ligue Pokémon, elle ne pouvait s’empêcher de sortir de ses gonds à chaque fois qu’on lui faisait la remarque. 

Skye écouta attentivement la proposition faites par ce Monsieur Waltz, elle ne savait pas si elle devait le prendre au sérieux mais apparemment il l’était  réellement. Ne voyait-il que le côté économique de la chose ? Il soutiendrait le projet de loi si celui-ci le convainc ? Tous les deux savaient pertinemment que cela était pratiquement impossible, le gouvernement actuel était en majorité pro-APP et ceux-ci étaient de fervent défenseurs de leur loi. Toutefois, qui ne tente rien à rien et ce genre de proposition avait été déjà proposé par l’un de ses collègues, elle savait qu’un groupe travaillait dessus. « J’avoue que je ne m’attendais pas à ce genre de proposition de votre part mais si un projet de loi peut vous convaincre, pourquoi pas ?  Toutefois, je doute que vous réussissiez à convaincre mesdemoiselles Carlysle et Wynn, elles sont assez têtues dans leur genre mais je serai curieuse de savoir comment vous feriez pour les faire changer d’avis ? Il est vrai que cela serait tellement mieux d’avoir tous les champions du même côté…»
  



electric bird.


Δ You think you'll win, but soon you'll see
You may beat some, but you can't beat me

©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 20 Avr - 0:00
Invité
Intéressant… elle n’utilisait que des termes amusant en fait : essayer, tenter, et puis… et puis ça sonnait trop comme de mauvaises justifications aux oreilles de l’ancien champion de Vermilava… il ne voyait pas dans les propos de la jeune femme autre chose que cela, exacte... ce n’était pas de sa faute, elle avait tenté, elle avait essayé, et puis les autres n’avaient rien fait, mais bon, niveau justifications, c’était de l’éculé, malheureusement… enfin bon, que voulez-vous… il soupira avant de finalement nier de la tête… le seul point sur lequel il était d’accord avec elle était sur le sujet que l’on ne revenait pas dans le passer… quoique non, en fait selon elle, à l’écouter, il fallait revenir en arrière mais plus tard… elle ne comprenait pas, on ne revient jamais en arrière, ce n’était pas possible… il fallait aller de l’avant, et si elle ‘n’avait pas de meilleure solution à proposer, qu’attendait-elle de lui exactement ?

Elle n’avait pas trente-six solutions, elle avait la possibilité de lui offrir un projet novateur et plein de sens, un projet viable qui apporte un plus que la loi actuelle n’apportait pas sans rien enlever de son utilité, un gros défi, certes mais pas infaisable… et un tel projet, il s’en doutait, plairait sans doute à Iris, concernant l’idée de savoir si cette idée plairait à l’autre ancienne championne d’arène… hum, plus difficile, elle serait sans doute plus compliquée à convaincre, mais bon, dans l’idée, c’était ainsi que cela fonctionnait, non ? Chacun sa partie chacun ses tracas… il sourit, amusé, elle voulait connaitre ses petits secrets ? Il sourit et eut un léger mouvement du doigt pour signifier un non…

« La LCP peut faire avancer les choses, c’est évident, mais pour ça il faut d’abord revoir toute la communication et le marketing de votre groupe, il est mal fichu et n’a aucun sens. Il faudrait, avant de pouvoir faire quoique ce soit, modifier cette image pour en former ce que vous souhaitez… je ne souhaite pas le développement du mouvement, cela encourage les divisions et les dissensions… c’est bête, n’est-ce pas, mais c’est comme ça… si seulement vous acceptiez de vous fondre en eux pour changer les choses de l’intérieur au lieu de lutter contre… mais bon, peu importe ! »

La manière dont il allait les convaincre n’engageait que lui, mais c’était vrai que de prime abord une telle proposition de sa part était incongrue mais c’était le bon moyen de se mettre en poche les bonnes personnes. Et louvoyer impliquait de temps à autres quelques compromis, vous ne pensez pas ?

« La manière dont je les convaincrais ne regarde que moi, je pense. Mais vous savez je suis persuadé que chacun a le droit de garder ses petits secrets, n’est-ce pas ? Après tout, j’ai plus d’un tour dans ma manche ! Notamment en vous proposant un accord comme celui-ci, qui dépasse de lui ce que vous pouviez imaginer, j’en suis certain ! Ce n’est pas parce que je prends parti que je suis pleinement comblé, ne l’oubliez pas…. Et profitez donc de cette chance pour faire vos preuves… »

Il n’était pas un homme généreux, de base, mais… mais il savait donner leur chance à des éléments potentiellement utiles ou prometteurs…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Skye Winter
Dresseur Amateur
Dresseur Amateur
⊱ Messages : 574
⊱ Poké$ : 46569
⊱ Arrivé(e) le : 15/10/2015
⊱ Age : 31
⊱ Localisation : carmin-sur-mer
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Mai - 22:38

Rendez-vous tumultueux
Skye & Gabriel


Gabriel marquait un point : la communication et l'organisation de LCP était à revoir. Malheureusement, Skye n'avait pas de pouvoir de décision, voir très peu. Elle avait refusé d'avoir une place au conseil, préférant agir sur place. La LCP était encore jeune et il était difficile de convaincre quand on avait une loi qui vous menaçait de vous menaçait de prendre vos pokémons. Beaucoup avait peur et refusait d'être lié à cette organisation, elle le comprenait mais il était difficile de faire entendre sa voix lorsqu'on était en minorité. C'est pour cela que Skye avait décidé d'aller à la rencontre des gens même si elle essuyait des refus, elle n’abandonnerait pas même devant des personnes tel que Gabriel.

En ce qui concernait la LCP, il ne fallait pas la sous-estimer, elle avait encore beaucoup de chose à prouver. La blonde était convaincue qu'elle trouverait sa place à Kanto et que ses revendications seront entendues. « Il faut bien commencer quelque part, je suis sûre que la LCP pourra vous surprendre, il ne faut surtout pas nous sous-estimer.»
  

Il ne lui dirait rien sur comment il convaincrait les anciennes championnes ? Dommage mais elle n'allait pas en faire tout un drame ! Comme il le disait si bien, chacun avait ses secrets, elle n'allait pas lui en vouloir de garder cela pour lui. Le plus important est qu'il avait une idée pour les convaincre. « Bien sûr je comprends que vous souhaitez garder vos petits secrets. J'espère que le moment venu, vous serez capable d'user de vos capacités pur les convaincre car je suis sûr que ce moment arrivera ! Monsieur waltz, je vous remercie de m'avoir reçue. Je ne vais pas vous retenir plus longtemps, je sais que vous êtes un homme occupé.»
 Il était inutile de faire durer leur conversation plus longtemps, cette rencontre n'avait pour but de jauger son interlocuteur et de voir à qui elle avait à faire. Un combat difficile s'annonçait car Mr Waltz n'était pas du genre à se laisser impressionner et avait une assez grande confiance en lui.



electric bird.


hrp:
 


Δ You think you'll win, but soon you'll see
You may beat some, but you can't beat me

©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial
» rendez-vous mystérieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Heroes :: Archives Rp-
Sauter vers: