:: Région de Kanto :: Côte Sud :: Cramois'Île Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Solo] Petit salamèche, tu deviendras un puissant dracaufeu

avatar
Invité
Invité
Lun 15 Fév - 16:07
Invité

Petit salamèche, tu deviendras un puissant dracaufeu

La fortune de Nozomi n'est plus à prouver, mais que faire de cet argent lorsque l'on en a pas besoin ? Depuis plusieurs années, la jeune femme était devenue le mécène d'une pension spécialisée dans les pokémons de type feu construite à quelques centaines de mètres de sa maison, dans le creux du volcan. Les flammes écarlates. Grâce à la fortune de ses parents, l'ancienne championne avait décidé de permettre à cette jeune pension de recevoir de nouveaux pokémons rares ou provenant d'autres régions. Le volcan adjacent permettait à ses petits protégés de vivre convenablement, et Nozomi en était ravie. Elle avait beau être une dresseuse dans l'âme, elle n'en restait pas moins une passionnée de la puissance des pokémons de type feu, alors cette pension était son petit paradis.

Ce jour là, elle avait reçu un coup de fil de la directrice de la pension qui disait avoir un petit pokémon qui pourrait peut être l'intéresser. De nature plutôt curieuse et cherchant depuis quelques temps à agrandir son équipe de petits chéris, elle avait aussitôt pris son sac à main, quitté sa maison et s'était dirigée vers la petite bicoque qui abritait la pension. Elle adorait réellement cet endroit, dans les champs clôturés du lieu, elle pouvait voir galoper des ponyta, jouer des petits goupix et elle savait que des magmar prenaient régulièrement des bains de lave dans une petite caverne. Elle passait bien des heures à les admirer sans pour autant en acquérir un, mais ce jour là elle passa les portes de la pension.

« Bonjour mademoiselle Stark ! Heureuse de vous revoir ! »

La directrice de la pension était une femme d'une quarantaine d'années un peu boulotte, rousse aux cheveux frisés. Elle portait des lunettes trop grandes et était d'une douceur exceptionnelle. En y réfléchissant, elle était le parfait opposé de Nozomi et pourtant un semblant d'amitié s'était tissé entre elles de part leur passion commune.

« Bonjour, Emeline. Vous disiez avoir quelque chose à me montrer ?
- En effet mademoiselle, nous l'avons intégré il y a quelques jours et il est de bonne composition. J'ai repensé au pokémon qui avait rendu célèbre feu votre père alors j'ai pensé que vous seriez surement intéressée pour lui donner une place dans votre équipe. Suivez moi, il est dans la salle d'entraînement. »

Nozomi eut un pincement au coeur lorsque la directrice évoqua Auguste, mais son coeur battait à tout rompre. Etait-il possible qu'ils aient reçu un dracaufeu ? Non... Cela semblait improbable, voir même impossible. Et pourtant, il était vrai que la jeune femme rêvait depuis toujours pouvoir intégrer ce robuste pokémon dans son équipe, un hommage à son père dont le dracaufeu avait été le plus puissant pokémon qu'elle avait eu l'occasion d'affronter. Hélas, elle n'avait pu le récupérer à la mort du champion, ce dernier l'ayant cédé à son frère chercheur. Elle ne lui en avait pas voulu, mais l'idée de posséder un dracaufeu à son tour ne l'avait jamais quittée.

Elle suivit Emeline dans la modeste salle d'entrainement qu'elle avait aidé à financer. C'était un lieu adapté aux pokémons de type feu dans lequel ces derniers pouvaient tester leur puissance sur des cibles factices, des équipements modernes et informatiques comme rarement vues dans les pensions de Kanto. La directrice montra de la tête un petit salamèche qui entraînait sa puissance de feu. Nozomi ouvrit la bouche d'émerveillement. Non seulement ce salamèche était tout bonnement adorable, mais il semblait en plus avoir un réel potentiel destructeur, un véritable brasier. La flamme de sa queue était incroyablement grande et il était rapide. La jeune femme esquissa un sourire et se tourna immédiatement vers la directrice.

« Vous me connaissez bien, Emeline. Je veux ce salamèche, il est la pièce manquante à mon équipe. Il a le potentiel de devenir aussi bon que... Oui... Votre prix sera le mien.»

Ravie, Emeline serra la main de Nozomi. Elle sorti de sa poche un talkywalky.

« Max ? Préparez Samain, il a trouvé une dresseuse. Apportez le moi à l'accueil dans sa pokéball. »

Les deux femmes sortirent alors de la salle d'entraînement et la directrice repris sa place derrière le comptoir. Le dénommé Max apporta la pokéball quelques minutes après cela.

« Bien, alors un, salamèche possédant déjà quatre attaques, cela nous fait un total de 1300 pokédollar s'il vous plaît. »

Nozomi paya son adoption en liquide, la somme n'avait aucune importance pour elle, elle aurait été prête à payer le double s'il avait fallu. Mais pour la directrice de la pension, c'était une bonne journée. Elle tendis la pokéball à sa cliente et lui adressa un large sourire.

« En vous remerciant, je ne manquerai pas de vous contacter à nouveau si je juge qu'un de nos spécimens pourrait vous intéresser à nouveau.
Merci, Emeline. A bientôt ! »

Nozomi serra la pokéball contre elle et sorti de la pension, le coeur palpitant et les yeux brillants...
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Dracaufeu arrive de l'enfer
» Le petit, que dis-je? Le grand, le puissant Mangriff !!! *meurt*
» Comment battre Mega-Dracaufeu Y
» Dracaufeu de nature rigide est-il utile ?
» Salamèche ou Héricendre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Heroes :: Région de Kanto :: Côte Sud :: Cramois'Île-
Sauter vers: